Une menuiserie industrielle qui fabrique des portes et fenêtres en bois souhaite éviter l’entreposage d’eaux de nettoyage

Un fabricant de portes et fenêtres en bois utilise un robot d’application de peinture et engendre des milliers de litres d’eaux de lavages par semaine. La gestion coûteuse et risquée des eaux polluées nuit aux opérations du client. Il sollicite Niskae pour une solution de traitement et de recyclage fiable et efficace.

Une station de traitement évolutive et modulable

Un fabricant de portes et fenêtres en bois peint ses produits à l’aide d’un robot d’application de peintures. Le robot est nettoyé et rincé à l’eau claire après chaque changement de couleur. Cette opération produit près de 3000 L d’eaux contaminées par semaine et contraint le client à l’entreposage d’eaux usées. Dépourvu de solution de traitement, notre client doit faire appel à un prestataire de déchets pour évacuer ses stocks d’eaux industrielles.


À la recherche d’une solution permanente et profitable

En plus de ralentir les activités, ce processus occasionne des coûts élevés et des conséquences écologiques importantes.

Le client souhaite réduire ses dépenses et s’affranchir du risque environnemental à l’aide d’un procédé de traitement des eaux économique et écoresponsable. Il s’est orienté vers les ingénieurs de Niskae pour découvrir la gamme de stations de traitement et de recyclage des eaux et les coagulants et floculants de dernière génération. En plus d’être hautement performants, nos produits offrent une multitude de possibilités et répondent aux besoins spécifiques du client.
 

Station de traitement SW200 pour traiter les eaux de nettoyage d'un fabricant de portes et fenêtres en bois.
Station de traitement SW200 pour traiter les eaux de nettoyage d’un fabricant de portes et fenêtres en bois.


Une station de traitement évolutive et modulable

Une fois les besoins évalués, nous avons mis en place une station de traitement et de recyclage des eaux SW200, pourvue d’un fonctionnement semi-automatique et d’une capacité de 200 L/H. Elle s’accompagne d’une pompe de transfert pneumatique et d’une cuve de stockage des eaux usées de 1000 L. Toutes les cuves de la station sont en plastique polypropylène, pour une durabilité accrue. Le système a l’avantage d’être évolutif et adaptable en fonction des activités de notre client. À ce jour, ce dernier évacue l’eau filtrée dans la canalisation, mais la station offre également l’option de recycler les eaux traitées. Le panneau de contrôle, qui permet notamment la connexion et le contrôle d’une cuve de stockage des eaux claires, supporte différentes configurations ; la température de l’eau, l’ajout de postes de pompages et l’accroissement de la capacité, entre autres.
 

Un investissement intelligent, innovant et responsable

Une eau de rinçage purifiée et réutilisable


Le procédé permet un recyclage complet des eaux traitées. L’eau usée est d’abord récupérée dans des fûts de 200 L à proximité de la station. Ces eaux sales sont transférées dans une cuve de stockage de 1000 L au moyen d’une pompe de transfert pneumatique munie d’une canne d’aspiration. La cuve des eaux usées comprend un agitateur afin d’éviter la décantation des particules en suspension. Acheminée au réacteur par l’intermédiaire d’une seconde pompe pneumatique, l’eau usée est traitée par l’addition d’un complexe coagulant et floculant. L’eau claire issue du traitement peut être rejetée directement dans la canalisation, ou bien recyclée pour utilisation future, selon la configuration choisie. Les boues sont retenues et entreposées dans une poche filtrante, puis évacuées vers une filière de traitement des déchets.

Le client est désormais soulagé puisqu’il peut concentrer ses efforts sur ses activités professionnelles, sans préoccupations liées aux coûts et aux risques environnementaux.


Un investissement intelligent, innovant et responsable innovante et respectueuse de l’environnement

  • Solution innovante et respectueuse de l’environnement
  • Image de marque bonifiée auprès des clients et partenaires, en tant que précurseur
  • Élimination des stocks d’eaux polluées par les substances nocives des peintures industrielles
  • Suppression des frais inhérents au retrait des eaux sales par un intermédiaire
  • Gestion indépendante qui divise les coûts initiaux par 4
  • Des équipements légers, robustes, stables et faciles d’utilisation et d’entretien
  • Un système de traitement évolutif et flexible