Sable, pigments et résine dans les eaux de rinçage d’une entreprise de systèmes d’isolation thermique de façades

Une société internationale spécialisée en systèmes d’isolation thermique de façades produit quotidiennement 4 à 5 m3 d’eau de rinçage. Ces eaux de rinçage issues de la chaîne de production contiennent des particules fines de sable, de pigments et de résine.

Une solution supérieure qui facilite les opérations et réduit les coûts

Anciennement, le fabricant disposait d’un système de traitement des eaux par décantation, composé de 4 fosses souterraines. Cette installation, archaïque et sommaire, requerrait plusieurs interventions manuelles, notamment pour la vidange et le récurage complets des cuves. En plus d’un rendement décevant, le pompage des résidus sales et la disposition des déchets engendraient des coûts non négligeables.

Nous avons proposé une solution supérieure, adaptée aux importants débits d’eau de lavage. La station semi-automatique Niskae SW2000 comporte notamment 2 cuves de stockage de 7000L chacune. Une recirculation permanente est garantie dans les 2 cuves de stockage afin d’assurer l’homogénéité des eaux à traiter ainsi que la régulation du pH à une valeur de 7.5 avant traitement. Son système hors-sol, moderne et pratiquement autonome, facilite les opérations et rencontre tous les paramètres d’efficacité. Des 4 fosses initiales, une seule fut conservée pour la collecte et le pompage des eaux polluées.

Station de traitement des eaux usées SW2000
Station de traitement des eaux usées SW2000


La nouvelle station NISKAE affranchit le client des contraintes logistiques et permet des économies de coûts réelles. L’eau claire continuellement obtenue est désormais rejetée en toute sécurité, dans le respect de l’environnement et des normes les plus rigoureuses.