Traitement des eaux de nettoyage d’un process de recyclage de cartouches d’encre et de toner

Notre Client, acteur sur le marché mondial des consommables d’impression compatible réalise sur son site situé en France le reconditionnement des cartouches d’impression pour les imprimantes à jet d’encre et laser.

Un fort volume d’eau usée comportant des pigments d’encre et des métaux lourds se doit être traité

Lors du démantèlement des cartouches d’encre et des toners, une phase de nettoyage est nécessaire afin d’éliminer les résidus. Le nettoyage s’effectue grâce à une solution aqueuse mélangeant produit nettoyant et eau osmosée. Ces phases de nettoyage à l’eau génèrent quotidiennement un volume d’eau usée d’environ 3m3. Ces eaux usées comportent principalement des pigments d’encre, des métaux lourds et présentent une Demande Chimique en Oxygène – DCO supérieure aux requis pour un rejet conforme à la station d’épuration.
 
Étant dépourvu d’unité de traitement d’eaux usées, notre Client se doit de stocker ses eaux de nettoyage avant d’être enlevées pour élimination par un prestataire extérieur, et ce, à fréquence régulière. Un tel stockage sans traitement préalable présente un risque environnemental important. Cela implique l’aménagement d’une zone d’entreposage sur rétention et engendre des frais substantiels pour l’évacuation et le retraitement par un prestataire extérieur.
 
Déterminé à réduire ses dépenses et à limiter son impact environnemental, notre Client décide de faire appel à NISKAE pour une micro-station de traitement des eaux adaptée à une utilisation industrielle. L’objectif de notre Client est de traiter les eaux de nettoyage pour un rejet à la station d’épuration conforme aux réglementations en vigueur.

Des analyses préalables afin d’obtenir la meilleure formulation de coagulant-floculant spécifique aux besoins de notre Client

Coagulation-Floculation pour les eaux de nettoyage de cartouches d'encre et de toner
Coagulation-Floculation pour les eaux de nettoyage de cartouches d'encre et de toner
Un premier échantillon représentatif des eaux de lavages a été analysé en laboratoire par nos experts NISKAE. À la suite des analyses et de plusieurs tests de coagulation et de floculation, notre laboratoire met au point une formulation spécifique pour un produit pulvérulent à faible incidence sur la valeur pH.

Le procédé de traitement consiste à une dilution préalable à raison d’un volume d’eau usée et d’un volume d’eau de ville. La dilution est dans ce cas nécessaire pour diminuer la charge des eaux et assurer une bonne expansion des particules coagulées et floculées. Le dosage du réactif coagulant-floculant est de 2,0 g/L afin d’assurer la séparation et la clarification des eaux. Les teneurs en cuivre et en fer sont abaissées à des valeurs en dessous des seuils réglementaires. L’apparence initiale des eaux de lavage est noire. Une fois que le réactif sur-mesure est ajouté, le filtrat est propre et clair avec une légère teinte persistante. Pour cela NISKAE ajoutera un filtre à charbon actif en sortie de son réacteur de traitement. Par la même, la valeur de la Demande Chimique en Oxygène s’en trouvera également améliorée.

NISKAE propose l’installation d’une micro-station SW500 adaptée à leur utilisation industrielle

Grâce à ses analyses en laboratoire et considérant le type des effluents ainsi les volumes générés quotidiennement, l’équipe NISKAE propose l’installation d’une microstation de traitement des eaux de nettoyage SW500. Cette microstation est à fonctionnement automatique et permet de traiter un volume d’eau usée de 2 500 à 3 000 L par poste de travail de 8 heures. Le temps de réalisation d’une batch de traitement est de l’ordre de 10 à 15 minutes et ne requiert pas la présence permanente d’un opérateur.
 
L’installation proposée se compose comme suit : 
  • 2 Bacs de collecte des eaux usées 200 L ;
  • 1 Cuve eau usée d’une capacité de 2000 L. Cette cuve est équipée d’une pompe pneumatique et d’un agitateur pour limiter le phénomène de décantation et assurer la bonne homogénéisation des eaux avant traitement. Le contrôle de niveau est assuré par un capteur à ultrasons ;
  • 1 Réacteur de traitement des eaux SW500 SMAX à fonctionnement automatique incluant notamment un doseur de poudre. La commande de la station s’effectue grâce à un écran tactile en façade du panneau électrique de commande ;
  • 2 Caissons de filtration BIGBAG assure le stockage et la déshydratation des boues issues du traitement par floculation ;
  • 1 Filtre à charbon actif d’une capacité de 1000 L sécurise le rejet à la canalisation et permet d’absorber la coloration et lisser la valeur de DCO.

Une solution fiable répondant aux besoins économiques et environnementaux

La station de traitement des eaux NISKAE, autonome et fiable, permet de répondre à la demande de notre Client. Le traitement des eaux de nettoyage du recyclage de cartouches d’encre et de toner peut se faire désormais grâce à une micro-station NISKAE, innovante et respectueuse de l’environnement. En réduisant drastiquement l’entreposage et le transport des eaux usées, d’importantes économies sont réalisées. Cet investissement est tout autant bénéfique pour l’entreprise que pour l’environnement.