Traitement des eaux de rinçage de bains de dégraissage

Notre Client, situé en France, est un fabricant d’équipements ménagers incluant des articles culinaires et des appareils électriques de cuisine. Leur processus de fabrication de leurs produits implique un procédé de traitement de surface et plusieurs étapes de rinçage en fin de production. Il génère quotidiennement jusqu’à 24 000L d’eaux usées.

Un processus de fabrication impliquant plusieurs étapes de rinçage

Notre Client, situé en France, est un fabricant d’équipements ménagers incluant des articles culinaires et des appareils électriques de cuisine. À titre d’exemple, notre Client produit des poêles à frire, des plats à four, des autocuiseurs, des casseroles, des friteuses, des plaques à induction, et autres. Le processus de fabrication de leurs produits implique un procédé de traitement de surface et plusieurs étapes de rinçage en fin de production. Les bains de lavage doivent être alimentés en eau déminéralisée à raison de 1m3/h et dans une plage de conductivité de 0,3 à 50 microsiemens. Le tunnel de lavage en question génère des eaux usées à un débit de 300L/h. Possédant cinq tunnels de lavage fonctionnant en deux postes de travail de 8h, notre Client génère quotidiennement jusqu’à 24 000L d’eaux usées. Ces eaux de lavage sont principalement chargées en produits nettoyants, huiles, graisses, particules métalliques et poussières d’abrasif.

Dépourvu de station de traitement des eaux usées, les eaux de lavage doivent être stockées avant d’être retirées pour élimination par un prestataire extérieur impliquant des frais d’évacuation et de retraitement relativement élevés. Notre Client fait appel à l’équipe NISKAE afin de déterminer une solution de traitement physico-chimique adaptée pour le traitement et le rejet de leurs eaux de rinçage, conformément à la réglementation en vigueur. 

Des résultats d’analyse concluantes

Coagulation-Floculation pour les eaux de rinçage de bains de dégraissage
Coagulation-Floculation pour les eaux de rinçage de bains de dégraissage
Plusieurs échantillons représentatifs des eaux de lavage sont collectés sur site et envoyés à nos experts en laboratoire. Un ensemble de tests de floculation et d’analyses sont ainsi réalisés afin d’obtenir une formulation coagulant-floculant correspondant aux besoins spécifiques de notre Client. 
 
L’échantillon provenant du premier bain de dégraissage est initialement d’une apparence opaque et de couleur grise. L’ajout d’un mono-réactif coagulant et floculant, avec un dosage minime de 2,0 g/L, permet au filtrat après traitement d’être clair, propre et translucide. La réaction est obtenue en l’espace de quelques minutes avec un abaissement de la concentration en fer d’une valeur de 1,22 mg/L à une concentration inférieure de 0,01 mg/L.
 
Pour le second bain de dégraissage, l’échantillon réceptionné se caractérise par sa légère teinte jaune et brune. Le même produit coagulant-floculant déterminé pour le premier échantillon est appliqué à un dosage de 1,0 g/L. L’eau après traitement est claire, propre et translucide. Les concentrations de métaux lourds, notamment pour le fer et le cuivre sont abaissée à des valeurs inférieures à 0,01 mg/L.
 
Les boues de traitement issues des deux essais sont stables, et facilement déshydratables pour une application sur filtre-presse.
 

Une solution adaptée et économique

L’utilisation d’un seul et unique coagulant-floculant spécifique et formulé par le laboratoire NISKAE permet un traitement adapté pour le mélange de différentes sources d’effluents. Notre Client sera en mesure d’utiliser un seul et unique produit coagulant-floculant, prêt à l’emploi et pour des dosages minimes de l’ordre de 1 à 2 grammes par litre. Ces dosages minimes permettent en toute efficacité la réduction des teneurs en métaux lourds et le rejet en toute conformité avec la règlementation en vigueur.